Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest
Articles récents
Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Retrouvez DRAC évent le 20 Octobre 2023 à Albi

DRAC Events : évasion au coeur de l’électro

Un week-end chocolaté à Toulouse

Un week-end chocolaté à Toulouse

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Le Concorde en briques

Le Concorde en briques

Castres' French scrum-half Jeremy Fernandez (C) tries to avoid to be tackled by Pau's New Zealand lock Samuel Whitelock (R) during the French Top14 rugby union match between Castres Olympique and Section Paloise Bearn Pyrenees (Pau) at The Pierre-Fabre Stadium in Castres, south-western France on August 19, 2023. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pierre Popelin offre la victoire à Castres pour le premier match de la saison

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Toulouse s’impose en patron et s’offre une place en finale

On connaît le premier qualifié pour la finale du Top 14 ! Le Stade Toulousain s’est imposé face au Racing 92 au terme d’un match maîtrisé. Une victoire nette et sans bavure (41-14) qui permet aux Rouge et Noir d’accumuler de la confiance avant la finale. Grâce à un collectif bien huilé, les hommes d’Hugo Mola ont rapidement pris le score pour ne plus le lâcher jusqu’a la fin de la partie.

un match à sens unique

En effet, les Toulousains ont très rapidement étouffé les racingmen dans un match à sens unique au cours duquel les Ciel et Blanc n’ont pas réellement existé. Après un premier essai inscrit par Mathis Lebel à la 18è minute, les stadistes se sont petit à petit installés dans la rencontre, et ont imposé leur style de jeu.

Ils ont alors pris le large grâce à une nouvelle réalisation d’Emmanuel Meafou qui a porté son équipe vers la victoire pendant environ 50 minutes (remplacé à la 48è minute par Thibaud Flament).
A la mi-temps, Toulouse menait alors 20 à 0 et prenait déjà une belle option sur la qualification en finale.

En seconde période, après seulement quelques minutes Alexandre Roumat ajoute lui aussi sa pierre à l’édifice et enterre définitivement les espoirs parisiens. Les Franciliens enchaînent alors les petites erreurs et sont
sévèrement punis par Thomas Ramos, encore une fois auteur d’une très belle performance. Imperturbable au pied, (8 sur 8) il a aussi fait les bons choix dans le jeu dans la lignée de sa saison.

un réaction bien trop tardive pour le racing

Après avoir été dominés pendant 70 minutes, les coéquipiers de Gael Fickou ont réagi de manière trop tardive pour espérer se qualifier en finale. Auteur de l’essai de la révolte (70è), le centre international français est ensuite imité par son coéquipier Ibrahim Diallo (76è). À ce moment-là, le score est alors de 34 à 14.

La défaite semble scellée. Mais, comme un symbole, François Cros, inscrit un dernier essai en fin de match et ouvre les portes de la finale à son équipe. Les Toulousains iront donc au Stade de France le 17 juin, face au vainqueur de la confrontation entre La Rochelle et Bordeaux.
Une dernière étape reste alors à franchir pour toucher du doigt le bouclier de brénus, rêve de tout rugbyman.

Photos: Instagram @stadetoulousainrugby

SI TU N'VEUX RIEN RATER ?
INSCRIS TOI À NOTRE NEWSLETTER !

GO S'ABONNER !
Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest

LE MÉDIA DE CEUX QUI N’DISENT PAS PAIN AU CHOCOLAT

Copyright © 2022 Chocolatine | Propulsé par Revel

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest