Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest
Articles récents
Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Le Concorde en briques

Le Concorde en briques

Castres' French scrum-half Jeremy Fernandez (C) tries to avoid to be tackled by Pau's New Zealand lock Samuel Whitelock (R) during the French Top14 rugby union match between Castres Olympique and Section Paloise Bearn Pyrenees (Pau) at The Pierre-Fabre Stadium in Castres, south-western France on August 19, 2023. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pierre Popelin offre la victoire à Castres pour le premier match de la saison

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

L’ADRESSE DE PIERRE : LE BISTROT DE MANU À URT

L’ADRESSE DE PIERRE : LE BISTROT DE MANU À URT

Osso, la photographe dopée à l’humain

Osso, la photographe dopée à l’humain

La Chapelle Sixtine comme si vous y étiez

La Chapelle Sixtine comme si vous y étiez

Vibrations artistiques dans une bâtisse authentique

Direction Saint-Jean-de-Luz et la ferme d’Ika pour l’exposition d’art contemporain Vibrantes étendues de la galeriste Virginie Baro. Ça se passe du 16 au 18 juin prochain, de 14h à 19h. Embarque avec nous dans cette expérience inédite, où se mélangent architecture traditionnelle et œuvres contemporaines  issues du travail de la plasticienne Marie-Noëlle Deverre, du peintre Thomas Loyatho et du plasticien, designer Johan Praud.

Un lieu atypique et authentique

C’est dans cette ferme labourdine du 17e siècle qui offre un splendide panorama sur les montages, que se tiendra l’exposition Vibrantes Étendues. L’endroit semble insolite pour une exposition d’art contemporain, une bâtisse pleine d’histoire avec une architecture propre à la région en bref, une forte identité n’est pas le lieu commun de ce genre d’expo.
Et c’est en ça que cette expo est intéressante. 

Virginie Baro s’est associée à Frédérik Gillet, propriétaire de cette fameuse ferme transformée en chambres d’hôtes depuis peu. La galeriste a une vision tout à fait particulière de l’art, elle souhaite que chaque visiteur puisse être rassuré par le contexte chaleureux de la bâtisse. Qu’il puisse retrouver un peu de la chaleur de son propre foyer dans ce lieu tout en admirant les œuvres avant-gardistes des artistes exposants. Son objectif  “est de lui faire vivre une expérience qui le marquera d’une façon ou d’une autre.” Cette démarche favorise l’identification et donc l’appropriation de l’art et du message véhiculé par l’exposition.

Des oeuvres à faire vibrer les coeurs

Il est évident qu’un tel lieu ne pouvait être que le terrain de jeu parfait pour les artistes que Virginie Baro a sélectionnés. L’artiste plasticienne Marie-Noëlle Deverre présentera une série de sculptures textiles murales du nom de Daphné sur mars avec des formes abstraites. Toujours en gardant un lien avec le réel avec des allusions à la faune aquatique et à la flore terrestre. Cette artiste s’inspire du mythe de Daphnée et Apollon (Mais si rappelle toi, tes cours de collège, il tombe amoureux d’elle, lui court après et elle se change en arbre pour toujours) mais également du voyage de Rover (le robot en quête de microorganismes sur Mars). 

Le second artiste présent, est Johan Praud un plasticien, designer, qui propose des œuvres à la frontière avec le simple mobilier. Il joue avec les surfaces, les reliefs, ce qui donne naissance à des paysages qui prendront vie seulement dans un intérieur.
Enfin, le dernier artiste présent est le peintre Thomas Loyatho. Il montre une nature délaissée, dont on apprend à apprécier et à comprendre la beauté : “Ce chaos est une friche de souvenirs immobiles et altérés, avec ses plantes qui ne sont pas à la base destinée à quoi que ce soit, elles ne sont pas cultivées ou élevées dans un but particulier.”

Bon, trêve de bla-bla, sortons nos agendas et notons les dates du 16,17 et 18 juin pour filer a l’exposition Vibrantes étendues à Saint-Jean-de-Luz. 

SI TU N'VEUX RIEN RATER ?
INSCRIS TOI À NOTRE NEWSLETTER !

GO S'ABONNER !
Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest

LE MÉDIA DE CEUX QUI N’DISENT PAS PAIN AU CHOCOLAT

Copyright © 2022 Chocolatine | Propulsé par Revel

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest