Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest
Articles récents
Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Retrouvez DRAC évent le 20 Octobre 2023 à Albi

DRAC Events : évasion au coeur de l’électro

Un week-end chocolaté à Toulouse

Un week-end chocolaté à Toulouse

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Le Concorde en briques

Le Concorde en briques

Castres' French scrum-half Jeremy Fernandez (C) tries to avoid to be tackled by Pau's New Zealand lock Samuel Whitelock (R) during the French Top14 rugby union match between Castres Olympique and Section Paloise Bearn Pyrenees (Pau) at The Pierre-Fabre Stadium in Castres, south-western France on August 19, 2023. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pierre Popelin offre la victoire à Castres pour le premier match de la saison

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Top 14 : le Stade Toulousain sort les crocs face à un LOU séduisant

Ce dimanche 16 avril, en clôture de la 22e journée de Top 14, le Stade Toulousain (1er) accueillait le LOU (6e) dans un stade Ernest-Wallon à guichets fermés. Malgré une entame de match manquée, les Rouge et Noir ont retrouvé de l’allant grâce à ses internationaux pour s’imposer d’une courte tête (36-31). Les joueurs de Xavier Garbajosa peuvent rentrer dans le Rhône avec le sentiment du devoir accompli avec ce point de bonus défensif à l’arrière-goût de victoire.

Avec Antoine Dupont, Thomas Ramos ou encore Cyril Baille sur le banc, Ugo Mola souhaitait ménager ses cadres en vue des prochaines grandes échéances à venir. Raté. Après seulement 13 minutes de jeu, le plan du technicien haut-garonnais est tombé à l’eau et les deux premiers cités ont dû se débarrasser prématurément de leur chasuble de remplaçant après les blessures d’Ange Capuozzo et Arthur Retière. Les Rouge et Noir étaient déjà menés 14-0. Même dans ses pires cauchemars, le Stade Toulousain n’avait pas imaginé une telle entrée en matière. Les « gros » ont alors remis les pendules à l’heure avec un ballon porté d’école. Les Lyonnais se sont mis à la faute. Double sanction. Essai de pénalité et carton jaune contre Baptiste Couilloud (19’, 7-14).

Les partenaires de Romain Ntamack ne se sont pas arrêtés en si bon chemin. A la 28e minute de jeu, François Cros a contré un coup de pied par-dessus mal senti de Léo Berdeu pour ensuite servir sur un plateau le géant (par la taille et le talent) Thibaud Flament (28’, 14-14). Histoire de rassurer son public venu remplir les travées du stade Ernest-Wallon, la botte de Thomas Ramos a permis aux siens de virer en tête à la pause (40’, 20-17).

Ernest-Wallon, une forteresse imprenable

Au retour des vestiaires, l’arrière toulousain a enquillé les pénalités dans son jardin. Replacé au poste de demi d’ouverture, Antoine Dupont, en grandes cannes, a porté un coup de collier fatal (ou presque) aux Rhodaniens (63’, 33-17) peu après l’heure de jeu.
Déterminée à ne pas rentrer bredouille de son voyage dans la Ville rose, la troupe de Xavier Garbajosa s’est rebellée. Coupable sur le deuxième essai toulousain, Léo Berdeu s’est remis la tête à l’endroit. L’ex-Agenais a d’abord inscrit le troisième essai lyonnais (72’, 33-24) avant d’offrir le quatrième à Baptiste Couilloud (78’, 36-31) avec une passe au pied rasante dans le dos de l’arrière-garde toulousaine. Le score n’a alors plus bougé. Il faut dire que celui-ci arrangeait les deux équipes. Le LOU est entré dans les clous du précieux bonus défensif. Le Stade a conservé quant à lui son invincibilité à la maison et conforté par la même occasion son fauteuil de leader (six longueurs d’avance sur son dauphin rochelais). Tout le monde est content. Toulousains et Lyonnais se sont quittés bons amis.

Le LOU, un adversaire qui pose des soucis aux Toulousains

Les Stadistes ont confirmé leurs difficultés à manœuvrer cette formation rhodanienne. Avant le coup d’envoi de la rencontre, les hommes d’Ugo Mola n’avaient gagné qu’un seul de leurs cinq derniers affrontements face aux Lyonnais. Ce dimanche, les coéquipiers du surpuissant Josua Tuisova ont une nouvelle fois causé des maux au leader incontesté du championnat. Mais comme souvent cette saison, ce sont les Toulousains qui sont sortis vainqueurs de leur bras de fer. A deux semaines de sa demi-finale de Champions Cup face au Leinster, le Stade Toulousain peut être rassuré sur l’état de forme de ses internationaux. Ils sont frais comme des gardons !

Images: Twitter @StadeToulousain

SI TU N'VEUX RIEN RATER ?
INSCRIS TOI À NOTRE NEWSLETTER !

GO S'ABONNER !
Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest

LE MÉDIA DE CEUX QUI N’DISENT PAS PAIN AU CHOCOLAT

Copyright © 2022 Chocolatine | Propulsé par Revel

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest