Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest
Articles récents
Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Biarritz en musique, sous les doigts de Jean-François Zygel

Retrouvez DRAC évent le 20 Octobre 2023 à Albi

DRAC Events : évasion au coeur de l’électro

Un week-end chocolaté à Toulouse

Un week-end chocolaté à Toulouse

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Une parenthèse en Tarn-et-Garonne

Le Concorde en briques

Le Concorde en briques

Castres' French scrum-half Jeremy Fernandez (C) tries to avoid to be tackled by Pau's New Zealand lock Samuel Whitelock (R) during the French Top14 rugby union match between Castres Olympique and Section Paloise Bearn Pyrenees (Pau) at The Pierre-Fabre Stadium in Castres, south-western France on August 19, 2023. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pierre Popelin offre la victoire à Castres pour le premier match de la saison

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais démarre fort !

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

L’Aviron Bayonnais sans pression avant d’affronter le Stade Toulousain

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Assumer ses cheveux, ou accepter sa personne

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Le meilleur du foot féminin européen à Colomiers

Journée du 8 mars : les femmes battent le pavé à Bayonne

« Liberté, égalité, sororité. » Voici les mots qu’on pouvait lire sur les pancartes, ce mercredi 8 mars. En cette journée internationale des droits des femmes, elles étaient plus de 700 à battre le pavé. Étudiantes, chômeuses et salariées se sont réunies pour réclamer, entre autre, l’égalité des droits hommes/femmes en matière salariale.

En finir avec le patriarcat

Le rendez-vous est donné : 10h30 devant la gare de Bayonne. C’est là que les associations étudiantes et féministes ont prévu de se retrouver, en cette journée internationale des droits des femmes. « On vient réclamer plus d’égalité salariale » crie une femme dans la foule. « Et dénoncer les violences faites aux femmes » déclame une autre.

Si les sourires sont sur toutes les lèvres, la détermination se lie également sur les visages. A l’avant du cortège, le lycée Etxepare de Bayonne donne de la voix. Derrière la bannière, « Etxeparekoak greban », 80 étudiantes réclament « le droit d’avoir accès aux mêmes postes et aux mêmes salaires que les hommes ». Elles déclament également qu’elles veulent « en finir avec le patriarcat. »

Lutter contre les violences faites aux femmes

Un peu plus loin dans le cortège, montée sur une estrade, une femme cite les noms de celles qui ont encore été victimes de féminicides depuis le début de l’année 2023. « Nous voulons que ces violences cessent. Et pour ça, il faut en parler » affirme-t-elle dans le micro.

A l’arrière du cortège, des manifestants de la CGT se sont rassemblés pour lutter une nouvelle fois contre la réforme des retraites. Une pancarte « retraite et droits des femmes : l’égalité maintenant » est là comme pour rassembler les deux groupes. « C’est ensemble qu’on gagnera ces combats » crie un participant. Et c’est ensemble que tous continuent la manifestation dans les rues de Bayonne, dans le calme et en musique.

SI TU N'VEUX RIEN RATER ?
INSCRIS TOI À NOTRE NEWSLETTER !

GO S'ABONNER !
Logo large Chocolatine - Media digital du Sud Ouest

LE MÉDIA DE CEUX QUI N’DISENT PAS PAIN AU CHOCOLAT

Copyright © 2022 Chocolatine | Propulsé par Revel

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest

Inscris toi à notre newsletter pour rester connecté à

Logo Chocolatine - Média digitale du Sud-Ouest